Le cake au saumon et à l’oseille

N’ayant pas trouvé d’école de sorcellerie dans notre secteur ce qui peut paraître étonnant, on est quand même au XXIe siècle, nous voilà embarqués dans l’école rurale de notre village. Les enseignants ont eu l’idée cette année de créer un livre de recettes pour financer les projets scolaires.

En élève très appliquée et désirant s’intégrer au mieux dans sa nouvelle classe, ma fille a décidé de participer, c’est ainsi que toute la famille s’est retrouvée impliquée dans ce projet. Après avoir proposé en vain des recettes pourtant très alléchantes ( tartare de crapaud, soufflé à l’araignée, lasagnes de fourmis et de serpents.), le cake au saumon et à l’oseille a été retenu. On se demande bien pourquoi ?

Pour 6 personnes.

Temps de préparation : 20 minutes.

Temps de cuisson : 40 minutes.

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 150 g de farine.
  • 1 sachet de levure.
  • 10cl. d’huile d’olive.
  • 12.5 cl de lait entier.
  • 100 g de gruyère râpé.
  • 1 pavé de 200 g de saumon frais.
  • 200 g d’oseille.
  • 1 noix de beurre.
  • pincée de sel / pincée de poivre.
  1. Préchauffez votre four à 180° ( thermostat 6).
  2. Faîtes revenir les feuilles d’oseille préalablement lavées dans une poêle avec un peu de beurre pendant 5 minutes.
  3. Découpez le saumon en morceaux et faîtes-le revenir 5 minutes avec les feuilles d’oseille. Salez et poivrez.
  4. Dans un saladier, fouettez les œufs, la farine et la levure. Incorporez petit à petit l’huile et le lait chaud. Ajoutez le gruyère râpé. Mélangez. Incorporez le mélange à la base.
  5. Versez le tout dans un moule non graissé et faîtes cuire au four pendant 40 minutes.

Pourquoi avoir des poules à la maison ?

Les gens qui arrivent chez nous sont toujours étonnés de notre environnement. Par contre je ne vois que les aspects bénéfiques de la présence de ces petites bêtes dans notre jardin. Eh oui on peut s’y attacher, surtout qu’elles accourent dès qu’elles entendent la voiture arrivée dans la cour.

L’élevage des poules ne demande pas beaucoup de temps ( mais une présence régulière), les nôtres sont en liberté et ne vivent pas dans un enclos. C’est peu contraignant et ludique. Surtout ces petits gallinacés ont beaucoup d’avantages et font le bonheur de nos petites louloutes qui apprennent jour àprès jour à s’en occuper, à les nourrir, à ramasser les œufs et à changer leur eau.

L’arrivée des poules a amené bien des changements dans notre vie quotidienne. C’est écologique car elles mangent les déchets de table, les épluchures de légumes, les pâtes, le riz, le fromage…. Moins de déchets qui partent inutilement à la poubelle d’où l’installation d’un coin compost ( trou creusé dans la terre), où les poules peuvent se servir à volonté sans compter les oiseaux des environs. Les poules recyclent quant même entre 150 et 200 kg par an.  Elles aident ( sans rémunérations aucune) à désherber le jardin en dévorant les limaces, escargots et autres insectes.

A savoir la poule pond sans coq mais la famille s’est agrandie avec la venue d’un coq ( non il ne nous dérange pas son chant matinal) au grand plaisir des enfants car cette année nous avons eu 6 poussins.

Les ateliers cuisine pour enfants.

La dernière découverte : les ateliers cuisine pour les enfants. Pas facile d’en trouver dans notre région.

Le dernier en date : Montage en chocolat sur le thème de la mer organisé à la pâtisserie Au paradis sucré à Monistrol sur Loire, réservé aux petits gourmands de 6 à 8 ans.

Nous avons aimé le goûter compris dans l’activité et le fait de repartir avec sa création. On peut lire la fierté dans les yeux des enfants.

Le tarif : 15 euros pour 2 heures. Une bonne idée cadeau pour les petits pâtissiers en herbe.

DSCN0790

La cuisine avec les enfants

L’engouement pour la cuisine en général et des sorcières en particulier nous a donné l’envie de partager avec nos lecteurs nos si délicieuses recettes. Nous avons sorti à notre grand plaisir chaudrons et grimoires de nos placards, potions et ingrédients pour vous faire partager nos secrets culinaires les plus précieux.

Cuisiner avec des apprenties sorcières ( ou sorciers) prend du temps et de la patience mais cela  permet entre autre  :

* d’expliquer et d’enrichir leur vocabulaire liée à la cuisine.

* de découvrir et manipuler des ingrédients et de nouveaux aliments.

* développer leurs sens  comme reconnaître des odeurs.

* de développer la motricité : laver, verser, éplucher, mélanger.

* d’avoir la fierté d’avoir participer à la préparation d’un plat.

* de respecter des règles d’hygiène comme se laver les mains.

* et surtout de s’amuser et de partager un moment agréable en famille.

Pour les encourager à participer à cette activité, on peut leur demander de choisir un recette adaptée à leur âge. Aller acheter avec eux les ingrédients est une bonne motivation. Les bébés peuvent aussi participer également. Ne pas hésiter à placer le plan de travail à leur hauteur ou rapprocher la chaise haute ( sentir, toucher les aliments, passer les ustensiles nécessaires.)

Par contre l’activité est souvent salissante, ne pas oublier le tablier ou un grand tee-shirt.

Littérature

Chez nous c’est la folie, nous sommes de grands amateurs et dévoreurs de livres en tout genre. Documentaires, romans, policiers, bandes dessinées, albums, tout y passe.

La vie à la campagne ne nous coupe pas de notre passion car nous avons bibliothèques et médiathèques à proximité. Les enfants adorent !!

Dès leur plus jeune âge, les deux louloutes ont été plongées  dans l’univers de la lecture. C’est une activité agréable qui permet de s’ouvrir au monde, s’évader et pleine de liberté. Le choix pour les plus jeunes est très abondant et on en trouve pour tous les goûts.

Je trouve que la lecture ( non ce n’est pas ringard face aux écrans de plus en plus nombreux) favorise pleinement le développement de nos petits bouts et facilite l’acquisition du langage. Ils apprennent la patience, le plaisir d’écouter et d’être ensemble. Cela permet de passer de bons moments en famille. Raconter une histoire ( ou deux ou trois!!) c’est le rituel du soir avant le coucher ou la sieste.

Les histoires permet aussi d’appréhender certains moments de la vie quotidienne comme le bain, les disputes. Pour ma petite puce, je privilégie pour l’instant les livres en carton, les livres sonores ou les livres à toucher.

Les animaux de compagnie

Comme vous le savez, une sorcière ne vit jamais seule alors deux. Elle a toujours avec elle ses animaux préférés. Chez nous c’est un peu la ferme à la maison. Pas besoin de faire des kilomètres pour voir des animaux au grand plaisir de nos deux filles.

Pas de crapauds, de corbeaux et de chauves-souris, nos 3 mascottes ce sont nos chats : Marie, Maya ( le chat noir animal préféré des sorcières) et Berlioz. Prénoms inspirés  en partie du dessin animé Les Aristochats vu une cinquante de fois.

P1050172

 

P1040671

A cela s’est ajouté au fil des années notre famille lapin,
P1010776

P1040668

 

poules et coq,

 

P1020286

 

les pigeons

P1050004

et le dernier arrivé Cacahuète le cochon d’Inde.

 

P1040664

Bien sûr, pour compléter la collection et la campagne oblige, les araignées complètent le tableau. On murmure  qu’elle donne des conseils perchées sur les oreilles. On n’a jamais vérifié !!